The Plot against America : péril en la demeure

Les séries uchroniques ont quelque chose d’intéressant, notamment celui de déformer une réalité historique pour en créer une autre, aussi bien réjouissante qu’effrayante, comme je le constate ces temps-ci avec The Man in the High Castle qui imagine un monde dominé par les puissances de l’Axe et une guerre froide qui se prépare entre l’Allemagne et le Japon, mais cela c’est une autre histoire ! 

The Plot against America est également uchronique et alternative. Nous sommes en 1940 dans le New Jersey. La famille Levin suit les élections présidentielles qui voient s’affronter Charles Lindberg et Franklin D. Roosevelt. Si le président sortant a sauvé les Etats-Unis de la crise avec le New Deal, il est de plus de plus critiqué quant à sa volonté de partir en guerre contre l’Allemagne nazie. Une situation qu’exploite habilement Lindberg, le célèbre aviateur, connu pour ses positions pacifistes, voire proches du régime hitlérien. Son aura et son charisme finissent par séduire une majorité d’Américains qui le porte à la tête du pays. Si cette nouvelle donne inquiète Herman Levin et sa femme, Elizabeth, elle enthousiasme Evelyn, la sœur d’Elisabeth d’autant qu’elle fréquente depuis peu Lionel Bengelsdorf, un rabbin influent, opposé à une entrée en guerre des Etats-Unis et vif partisan de Lindberg. L’arrivée de ce dernier constituera un tournant pour cette famille qui sera confronté à la montée de l’antisémitisme et à la multiplication de mesures antijuives. 

Tiré du roman éponyme de Philip Roth, The Plot against America se distingue par son format : six épisodes d’une durée de 52 minutes (63 pour le dernier) et un rythme assez bon qui permet de suivre et de comprendre les évolutions d’une Amérique séduite par l’autoritarisme et le fascisme. Charles Lindberg en est l’incarnation. Il est séduisant, célèbre et résolument isolationniste. Pour lui, l’Amérique ne doit pas se mêler d’un conflit essentiellement européen, cela ne la concerne pas. Au contraire, elle doit se préserver et assurer son identité. Le sort des Juifs est un problème interne à l’Europe et les Etats-Unis doivent se mettre à l’écart. 

C’est aussi l’avis du rabbin Bengelsdorf. Incarné par un très bon John Turturro, il voit en l’Amérique la nouvelle Terre promise de sa communauté. S’il ne rejette ses racines religieuses, il se définit avant tout comme un Américain et considère le nouveau président Lindberg comme celui qui saura au mieux protéger les intérêts de l’Amérique, malgré son ambiguïté. Pour lui, Lindberg n’est pas antisémite, c’est un pacifiste soucieux d’entretenir de bonnes relations, notamment avec l’Allemagne, peu importe la nature et le danger du régime. Lui et sa femme ne cesseront de soutenir Lindberg au point de faire partie du premier cercle. Comme une sorte de faire-valoir ?

Face à la montée des périls, Herman Levin cherche à résister. Il est juif mais il est également américain et il est hors de question pour lui de fuir face à la montée des périls. C’est en toute logique qu’il tente de tirer la sonnette d’alarme sans succès pour autant. En effet, peu au sein de la communauté juive de Newark ne s’inquiète de Lindberg ou bien encore d’Henry Ford, nommé secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, connu pour son antisémitisme notoire. Aussi, que faire lorsque le danger se précise et que rien n’est fait pour le contrer ?

Destins croisés de l’Amérique et de la famille Levin, The Plot against America se veut alternatif mais pas tant que cela en réalité. Il met en avant des choix cornéliens et identifie des dilemmes auquels sont confrontés les principaux protagonistes. L’histoire aurait pu être tout autre si Roosevelt avait été battu en 1940 et si les Etats-Unis étaient restés en retrait de la Seconde Guerre mondiale. Nos choix sont, cependant, tous aussi déterminants. 

The Plot against America 

Créateur : Ed Burns, David Simon

Pays : Etats-Unis

Avec : Winona Ryder, Zoe Kazan, Morgan Spector, John Turturro, Anthony Boyle…

Genre : drame

Saison : 1 

Episodes : 6

Durée : entre 56 et 63 minutes par épisode 

Sortie : le 16 mars 2020

Diffusion d’origine : HBO

Plateforme : OCS 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s