La saison de trop

Une série, c’est comme la vie. Il y a un début, il y a une fin et toute (bonne) série qui se respecte doit savoir s’arrêter à temps avant que les spectateurs lui tournent le dos.

Vendredi dernier, Netflix a mis en ligne, la quatrième et dernière saison de 13 Reasons Why, dans une relative indifférence, ce qui un peu surprenant quand on se souvient de l’engouement mais aussi de la polémique engendré par ce programme. La raison ? Des audiences en berne et un sentiment de tourner en rond, comme si on avait fait le tour de la question. Aussi, la saison finale devait marquer la conclusion d’un show qui aura marqué la fin des années 2010. Les premières critiques ne sont cependant pas très encourageantes, nombreux estimant (sans trop le dire, mais quand même !) que cette quatrième saison a de bonnes chances d’être la saison de trop.

La saison de trop. Ces épisodes inutiles qui font que la série perde de son attractivité mais surtout de son intérêt. C’est un peu le cauchemar des scénaristes et autres showrunners (créateurs) même si bien évidemment ils préfèrent ne pas y penser, encore moins l’avouer. Ces épisodes qui n’apportent rien à l’intrigue et qui font que le spectateur plutôt que de rester collé à son écran, enchaînant les épisodes ou devant patienter une semaine de plus, laisse finalement pourrir son visionnage pour le reprendre à plus tard… ou pas.

Nombre de séries n’ont malheureusement pas échappé à cette funeste tendance, provoquant au mieux, une déception des fans, au pire leur colère. Prison Break, Charmed, 24 heures chrono et j’en passe… ces séries qui avaient leur public d’acquis se sont, au bout du compte, cassé la figure en diffusant une saison laborieuse et qui n’apporte rien (ou presque) à l’intrigue. Même la Casa de Papel, véritable flagship de Netflix, semble à la peine. S’il y a quelques années, le public sériphile pouvait « pardonner » ce genre d’écart – on est fan ou ne l’est pas ^^’ – dans le passé, à l’heure de Netflix, OCS et compagnie, ce même public est (beaucoup) moins sympa, profusion de série et autres formats obligent !

Ce qui explique probablement que la plupart des séries actuelles se limitent désormais à trois saisons, sauf si bien évidemment l’intérêt et l’intrigue mais aussi le « découpage » justifient qu’on dépasse ce nombre, par exemple pour The Crown. Trois, c’est le chiffre idéal à mon sens pour découvrir une histoire mais aussi la finir à un bon moment. Au-delà, c’est prendre le risque de trainer en longueur et se limiter aux fans, même si cela n’a rien de scientifique, il suffit de voir la seconde saison de Plan Cœur pour s’en convaincre ! Kad Merad l’a d’ailleurs bien compris. Celui qui incarne Philippe Rickwaert, le fameux et excellent Baron Noir a récemment estimé qu’une quatrième saison de la série-phare de Canal Plus serait celle de trop et qu’elle n’aurait d’intérêt que si – et seulement si – l’intrigue était au rendez-vous. Autrement dit, une bonne série, c’est une série qui sait s’arrêter lorsque tout a dit et raconté, même si la tentation de faire plaisir aux fans (et aux chaînes de TV ou plateformes qui produisent est grande et forte)

Conscients de cette nouvelle tendance (du moins, de cette tendance qui se dessine), les séries s’adaptent en particulier sur les plateformes. De la saison fleuve en vingt épisodes de 45/50 minutes voire plus, on est passé à des saisons courtes et même des demi-saisons, histoire de faire durer un peu plus longtemps le plaisir. Un moyen probablement de conjurer cette saison de trop que tout créateur veut éviter à tout prix… sauf si on écrit pour Les Feux de l’Amour, Amour, Gloire et Beauté, Poub… pardon ! Plus belle la vie, ou encore Un si Grand soleil sans oublier Demain nous appartient ! Là, un grand merci à l’intrigue sans fin et surtout sans intérêt !

Un avis sur “La saison de trop

  1. Je trouve que le meilleur exemple pour illustrer ce problème de saison de trop est la série Scrubs dont la dernière saison est totalement dépourvue d’intérêt. Aujourd’hui encore, les fans (dont je fais partie) continuent de se demander pourquoi les scénaristes ont rempilé pour une dernière saison alors que la précédente bouclait parfaitement la boucle de cette série hilarante !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s