Que vaut Salto ?

Cela fait un petit moment que je n’ai pas écrit sur mon blog série. Bon, je n’ai pas tellement d’excuses d’autant que je continue à enchaîner les séries, toujours à l’affût de nouveautés. Mais bon ! Lorsque je démarre un blog, il me faut toujours un temps d’adaptation et quelques temps morts avant de trouver mon rythme de croisière. 

Le second confinement va peut-être me donner l’occasion d’être (enfin) un peu plus régulier, l’occasion aussi de découvrir quelques nouvelles plateformes, notamment une qui se veut une Netflix à la française, enfin d’après ses promoteurs ! Depuis quelques jours en effet, TF1, France Télévisions et M6 ont lancé Salto, le service de SVÀD 100% made in France, après plusieurs péripéties. Initialement prévu pour juin, la mise en service avait eu être reporté en raison de la crise sanitaire, histoire aussi pour les concepteurs de peaufiner l’offre et surtout le contenu. 

Le curieux que je suis a voulu en savoir un peu plus sur cette plateforme et voir si cela en valait (vraiment) la peine. En effet, dans un marché qui s’étoffe de plus en plus et dans lequel, Amazon Prime et (surtout) Netflix semblent régner en maitre, l’émergence d’une plateforme hexagonale peut sembler bien audacieuse, voire ambitieuse d’autant que Salto n’est pas le seul service 100% français. Depuis quelques années en effet, Canal Plus s’est lancé dans la course avec Canal Plus Séries où la chaîne cryptée met en ligne ses créations originales et autres séries phares comme Engrenages, La Guerre des mondesZeroZeroZero ou bien encore Baron Noir. Autant dire que le pari est plutôt osé, avec aucune garantie de succès à la clé. 

C’est donc en toute logique que j’ai ouvert un abonnement et créé un compte pour découvrir le contenu mais également l’interface de Salto. Sur ce point, le service se veut sobre et assez intuitif, notamment dans le classement des thèmes. Il y a en effet pour tous les goûts, des séries bien évidemment, des films, des téléfilms mais aussi des émissions de… téléréalité. A ce propos, je dois bien vous avouer que j’ai trouvé cela un peu surprenant quand on connaît le genre, à se demander si la présence de ce genre est vraiment pertinente dans une plateforme qui cherche à se démarquer justement ! 

C’est sans doute pour se démarquer que Salto propose également le visionnage en direct des groupes TF1 (TF1, TFX, TF1 Séries Films), France Télévisions (France 2, France 3…), et de M6 (M6, Téva, Paris Première), ce qui peut avoir son avantage mais aussi son inconvénient dans le sens de la pertinence ou non. En effet, quand on sait que les service de replay (rattrapage comme diraient les voisins québécois) de chacun des fondateurs de Salto demeurent et qu’ils disponibles en libre accès sur votre télé comme votre ordinateur et smartphone, la question d’un éventuel doublon se pose immanquablement. En effet, payer 7 euros par mois pour voir TF1, visionner Un si grand soleil, le 10000ème épisode des Feux de l’amour, ou voir une série déjà passée à la télévision (et disponible en replay) ça peut être assez frustrant et surtout inutile d’une certaine manière, ce qui pourrait rebuter certains à s’engager sur la durée. 

El Embarcadero, série espagnole disponible exclusivement sur Salto

Tout se joue et se jouera sur les contenus originaux et/ou inédits que devra proposer la nouvelle plateforme si elle veut conserver un certain intérêt pour le consommateur. A ce titre, si certains programmes de type existent (et pour lesquels je n’ai pas encore eu le temps de les découvrir), ils restent néanmoins assez peu mis en avant et restent étrangers, alors qu’elles pourraient permettre à Salto de compenser son manque de séries propre à la plateforme. C’est d’ailleurs son principal handicap face à Netflix, Amazon et cie, un handicap qu’il convient de corriger au plus vite si Salto veut durablement et sérieusement rivaliser avec le grands, d’autant que France Télévisions, TF1 peuvent financièrement et matériellement se lancer dans cette stratégie, en témoigne certaines séries web comme Stalk par exemple. 

Même s’il est apparemment prévu que cette plateforme, présentée comme le Netflix à la française, rectifie le tir dans un second temps. Trop tard ? 

Un avis sur “Que vaut Salto ?

  1. J’ai aussi été étonné de voir les directs et les replays sur Salto mais finalement c’est un bonus plutôt sympa (pas besoin de sortir de l’appli pour aller voir autre chose) rien d’autre, si on s’abonne à Salto et surtout si on décide d’y rester ce sera avant tout pour le catalogue.
    Pour le moment, c’est vrai qu’il n’est pas énorme mais j’ai l’impression qu’il grossit doucement de semaine en semaine. Il faudrait que les nouveautés soient mieux mises en avant, j’ai l’impression de tomber dessus par hasard et il faut presque fouiller tous les 3-4 jours pour les découvrir.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s